coronavirus-4959761_640

Coronavirus : un accent sur l’hygièneCoronavirus : un accent sur l’hygiène

Même si on avait coutume de laver les mains, cette pratique n’était plus aussi stricte que depuis l’apparition de la COVID-19. Cette pandemie qui a mis le monde entier en mode stop depuis décembre 20a9 jusqu’à aujourd’hui. La COVID-19 est une maladie qu’on a du mal à maîtriser car on ne saurait contenir tout le monde. Le confinement est une mesure qui a été prise pour limiter la propagation du virus mais cela n’a pas pu durer à cause de l’économie mondiale qui était en chute libre.

Les symptômes pas très specifiques

Selon les scientifiques et l’Organisation Mondiale de la Santé les symptômes du coronavirus sont les suivants :

  • Écoulement nasal
  • Fièvre
  • Fatigué
  • Roux sèche
  • Courbatures
  • Mal de gorge
  • Perte l’odorat et/ou du goût
  • Essoufflement
  • Douleur à la poitrine
  • Etc.

Seulement  ces symptômes sont les mêmes que certaines autres maladies comme le paludisme, la fièvre typhoïde, la grippe, etc. Il devient donc difficile de dire avec assurance qu’en développant ces symptômes,  qu’on soit atteint de coronavirus. C’est donc seulement à partir des tests qu’on peut affirmer avec certitude qu’un patient est porteur du virus.

Se fier uniquement aux symptômes ne suffit pas, car dans certains pays qui n’ont pas les tests en quantité suffisante, certaines personnes sont déclarés malades de COVID-19, ce qui n’était pas vraiment le cas.

Pour réduire donc la propagation, les mesures barrières adoptées par l’OMS et les pays du monde sont venus mettre de nouveau l’accent sur l’hygiène. Désormais plus qu’avant il faut :

  • Se laver les mains à l’eau courante et ce régulièrement
  • Tousser dans son coude
  • Porter un masque cache-nez/bouche
  • Garder une distance d’un mètre minimum entre les personnes.

Ce sont en fait des règles d’hygiène qui existaient déjà et qui sont remis à jour pour lutter contre la propagation de la COVID-19. Mieux on le fait, plus vite la COVID-19 finira.