Les sources thermales : particularités, composants et formationLes sources thermales : particularités, composants et formation

Les cures thermales sont très appréciées. Avec l’eau chaude, elles peuvent contribuer à la détente et aider à oublier le stress quotidien pendant quelques heures. En outre, l’eau thermale peut également avoir un effet curatif sur divers troubles. Découvrez ici les particularités de l’eau thermale et les problèmes de santé et les maladies pour lesquels une visite régulière dans une source thermale est très bénéfique. Nous vous expliquons également leur formation.

Particularités de la source thermale 

Par rapport à l’eau souterraine, l’eau thermale a une température plus élevée et des composants spéciaux. Sa température est supérieure de plus de 20 degrés à celle de l’eau de source. Selon les régions, cela est dû à une activité volcanique souterraine ou au fait que l’eau circule dans les couches profondes de la terre. Celles-ci sont plus chaudes que les couches supérieures. Les substances dissoutes dans l’eau thermale dépendent également de la région. En particulier, les minéraux suivants, sont souvent présents en forte concentration : souffre, acide carbonique, radon, calcium, Magnésium, Sélénium, Iode, etc.

Ces substances sont absorbées par la peau et peuvent donc avoir certains effets curatifs sur la santé et c’est ce qu’on appelle cure thermale. Les lieux disposant d’une station thermale possèdent leur propre source dont l’eau est utilisée pour remplir le bassin de la station thermale.

L’équilibre corporel grâce aux minéraux

L’eau des sources thermales naturelles s’avère être très bénéfique pour la santé. Elle contient souvent une quantité de différents minéraux qui sont absorbés par le corps afin de combler d’éventuelles carences. On distingue entre autres l’eau ferrugineuse, l’eau sulfureuse et l’eau gazeuse. Les avantages pour la santé peuvent varier en fonction des minéraux. L’eau ferrugineuse est particulièrement indiquée pour les personnes souffrant d’anémie ou d’obésité. L’eau sulfureuse est recommandée en cas de problèmes de peau.

Comment se forment les sources chaudes ?

Le terme technique pour les sources dites chaudes est source thermale ou source hydrothermale. Pour être considérée comme une source thermale, il faut que l’eau ait une température supérieure à 20 degrés Celsius à l’endroit où elle sort. Pour la plupart des gens, c’est encore trop froid pour se baigner, mais de nombreuses sources sont de toute façon nettement plus chaude.

La plupart du temps, l’activité volcanique dans le sous-sol entraîne la formation de sources chaudes. C’est pourquoi les sources hydrothermales sont particulièrement nombreuses au Japon ou en Islande. D’autres conditions géologiques contribuent à la formation de sources thermales. L’eau circule alors jusque dans les couches profondes de la terre, ce qui la réchauffe.

Les bains thermaux consistent donc à utiliser l’eau chaude des profondeurs non seulement pour sa température élevée, mais aussi parce que les sources chaudes sont censées posséder de véritables vertus thérapeutiques. En effet, lorsque l’eau circule dans les couches profondes de la terre, elle absorbe également les minéraux et les oligo-éléments qui s’y trouvent et les transporte avec elle à la surface de la terre. Ces substances peuvent avoir un effet positif sur divers problèmes de santé, comme les douleurs articulaires et musculaires, les allergies et de nombreuses maladies chroniques.